Ledenon 2 : la revanche

  • Par jej19
  • Le 2012-01-09

La deuxième course sur le circuit de Ledenon est le théatre d'une revanche plus que bien menée avec de beaux résultats à la clé !!!

Ledenon, deuxième course. C’est mon premier retour sur un circuit sur lequel j’ai déjà participé à une course. J’avais été percuté à la deuxième manche en étant 16ème avec un meilleur temps de 1’42’’2. Je dois donc confirmé ma progression, car cela fait trois manches que je suis à chaque fois dans les points!

 

Vendredi, après une arrivée festoyante sur le circuit la veille, je commence ma première session. Mes trois collègues de d’habitude ont roulé en 1’42 et 1’40, la barre est haute ! J’entame mes premiers tours difficilement et je peine à prendre mes repères sur ce circuit que je redécouvre… Je roule pour la première fois avec des boules quies et entends la moto qui frotte dans tous les virages. Cela me perturbe énormément… Je parviens néanmoins à réaliser le même chrono que lors de ma première course : 1’42’’2. Je suis satisfait. Deuxième séance, après quelques tours, je me retrouve derrière un collègue et je parviens à le suivre. On roule en 1’40 régulier et je réussi à prendre mes marques. C’est de bon augure pour demain.

 

Samedi matin, le réveil est matinal et je suis concentré. C’est parti, je double plusieurs pilotes avant de me faire doubler à mon tour. J’essaye de prendre des roues mais ça va vraiment trop vite… J’améliore tout seul, tant bien que mal, mes chronos en m’appliquant sur mes trajectoires, et ça paye ! Je réalise le 15ème temps en 1’39’’2. C’est un bon chrono et il me faudra cravacher demain pour partir avec les concurrents me précédant.

 

Samedi après midi, première course. Les feux sont rouges puis passent au vert, c’est parti ! Je prends un plutôt bon départ et reste à l’intérieur tout le long du triple gauche. Je me fais ensuite redépasser par des concurrents qui avaient loupé leurs départs. Un autre chute « loin » devant moi et je passe le premier tour en 14ème position. Je suis déjà dans les points ! Je réussi à suivre un groupe de deux pilotes d’assez loin sans me faire distancer, on roule en 1’39’’0, ça va vite, et il est difficile de vraiment faire le contact… Au bout d’une petite dizaine de tours je commence à me rapprocher. Je me dis alors que ces deux pilotes sont en train de fatiguer et diminuent la cadence. Mon Alfano affiche alors 1’38’’3, et je réussi à doubler les deux pilotes dans le même tour. Je creuse tout de suite un écart que je conserverai jusqu’au drapeau à damier. Je franchis ainsi la ligne en 11ème position. C’est un super résultat, je suis très content !

 

Dimanche, deuxième course. Feu, c’est parti ! Je m’envole de la grille et là… impossible de passer la deux, ça craque, ça saute, et au bout de la troisième tentative, la vitesse passe enfin. Je me suis fait déposer par bon nombre de concurrents que je m’efforce de redoubler le plus rapidement possible au prix de freinages retardés et autres glisses... Je pointe à la 17ème position à la fin de ce premier tour. Il y a beaucoup de monde, je n’arrive pas à doubler mon prédécesseur lorsque je suis surpris de son freinage étonnamment tôt au virage de la cuvette ! Je suis obligé de me décaler et de le doubler pour l’éviter, ouf ! J’arrive dans le virage trop vite et réaccélère du coup trop tard. Ce virage conditionne la ligne droite, et c’est comme ça que je vais voir trois motos me dépasser dans le bout droit… Tout est à refaire, on se motive!!! Et d’un, de deux et… de trois et de deux, ah non de trois, arf de deux. Je butte sur un pilote, il me redouble dès qu’il y a un bout de ligne droite… Il faut que je creuse un écart avant la ligne des stands ! Allez, je le redouble au fer à cheval sur un freinage très osé (…) et je soude tout ce que je peux dans la descente, un freinage d’anthologie à la cuvette et on ressort de là, ma moto et moi, à une vitesse suffisante. J’aperçois une roue avant se pointer à coté de la mienne au bout de la ligne droite… Je ne coupe pas les gaz (et puis quoi encore !) et conserve ma position !  J’arrive à creuser l’écart et remonte sur le pilote de devant déjà à plus de 5 secondes. Je cravache, descends encore les chronos ! Je fonds sur lui mais à l’entame du dernier tour il y a trop d’écart et je ne pourrai pas le doubler… Je décide alors d’assurer… J’ai roulé en 1’37’’675, plus rapide que le 9ème de la manche ! Et j’ai repris pas loin de 5 secondes sur le pilote me devançant, et ce, en seulement 6 tours… Je suis un peu déçu d’avoir manqué ce départ et du coup d’avoir du batailler et surtout d’avoir perdu le contact avec le groupe de devant qui aurait surement été à ma portée… Mais 14ème, ça fait tout de même deux points et c’est bon à prendre !

 

Je finis donc 11ème et 14ème et marque ainsi 7 points au championnat! J’ai amélioré mes chronos de 4’’6 et cela fait maintenant 5 manches que je marque des points! Bilan plus que positif.

 

Jérôme Hazart.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site