Le Mans : le renouveau !

  • Par jej19
  • Le 2012-01-09

Le circuit Sarthois est l'occasion pour ma moto de se voir greffer une fourche préparée par Mr Eric Delcamp !!! Les résultats vont tout de suite être au rendez-vous...

Voici le compte rendu de la course : 

Ce weekend, la course se déroule sur le circuit mythique du Mans!!! Pour un pilote, c’est une expérience particulière, on se remémore des passages d’anthologies des plus grand pilotes que le monde motocycliste n’ait jamais connu, c’est grand!!! Et même si d’habitude on regarde les courses du Mans depuis notre poste de télévision, ce weekend, c’est nous qui faisons la course!

Arrivée sur le circuit le jeudi soir. Demain, je vais découvrir cette piste et vu la longueur du tracé, je vais avoir du boulot… Heureusement, j’ai bien fait mes devoirs et ces heures assidues à regarder les Grands prix à la télé vont être bien utiles!!! Depuis la course de Pau, la fourche a été préparée par Eric Delcamp. Je la monte donc le vendredi matin juste avant de rouler… La fourche a un réglage de base théoriquement bon (il sait ce qu’il fait Eric…). En termes de chrono, la pole de 2009 était en 2’00'320 (2010 était sous la pluie…) et le record en moto GP est en 1’32’’647!!! Donc mon objectif est de rouler en 2’04, ca serait bien… Je m’élance donc sur le tracé Sarthois. Dès les premiers virages, la moto n’est plus la même, la fourche est incroyablement saine! Ma première impression fut : « J’ai l’impression de tenir la roue avant dans mes mains, j’en fais ce que je veux!) Et ça paye, au premier tour l’Alfano affiche 2’07, au second 2’06 et ainsi de suite, je fais la fin de session en 2’04!! L’objectif est déjà atteint, du coup il va falloir le modifier!!! On va commencer pas essayer de gagner une seconde et puis on verra… La deuxième séance d’essais a lieu. Je réussi à égaler mon chrono du matin malgré des pneus très usés!! Je discute aussi avec Eric qui me conseille de modifier un réglage, je m’exécute et on verra demain…

 

Samedi matin, c’est l’heure des qualifications! Le temps est correct malgré une météo annoncée désastreuse. Je pars avec des pneus neufs dans de bonnes conditions, c’est parti! Je roule en paquet au début puis j’arrive à m’extraire du peloton, je roule vite : 2’03, 2’02, les chronos tombent!!! J’arrive en plus à suivre un ou deux pilotes un peu plus rapide pendant plusieurs tours et là le chrono s’affiche : 2’01’’184, c’est le 13ème temps sur 44 pilotes engagés dont onze qui sont du club du circuit!!! C’est énorme, surtout que j’ai découvert la piste hier!!!!! Je suis euphorique! Une autre « surprise », les trois premiers ont roulé en 1’57!!! Cependant en roulant trois secondes plus vite qu’hier, j’ai atteint d’autres limites sur la moto qui commence de nouveau à dribbler mais légèrement… Je discute avec Eric qui m’oriente vers des réglages. C’est fait, j’ai hâte d’être demain pour la course!

 

Dimanche matin, c’est la première course et je pars en 4ème ligne! Le feu vert s’allume et nous voila parti! Je prends un départ correct, j’arrive à la chicane Dunlop, c’est très chaud et le 39 nous nous touchons légèrement, cela ne me met pas en confiance… Lors du premier tour, je me fais doubler par beaucoup de pilotes, plus incisif que moi… Un parmi d’autres va me doubler au freinage en me frôlant et va tirer tout droit… Je passe la ligne en 20ème position, c’est dur… Je me remets dedans et commence à redoubler des pilotes, je me retrouve 17ème derrière le 39. Je roule en 2’02 et je force car je n’arrive pas à aller plus vite majgré que la moto se comporte mieux qu’aux qualifications… Le 53 me remonte et il me double au virage du chemin aux bœufs mais ça n’est pas net et alors qu’il élargit un peu sa trajectoire, je me retrouve contraint de tirer tout droit… Du coup le groupe qu’on avait semé me recolle et nous voila dans un groupe de 6 pilotes très incisif. Le 53 va continuer dans sa lancée en s’accrochant juste devant moi avec le 39 (avec qui on s’était touché au 1er virage) en le dépassant, le 53 ne chute pas mais le 39 voit sa clavicule se fracturer pendant sa chute. Tout cela fait froid dans le dos, les attaquent fusent, et je dois l’avouer, cette agressivité me gène et je n’ose pas jouer au plus fou dans cette bagarre… C’est ainsi que je finirai en 20ème position, dernier du groupe après des dépassements plus que limite… Je suis vraiment fou furieux par tous ces comportements. Certes nous ne sommes pas la en train de jouer au golf mais il y a des limites!! Ce qu’il s’est passé lors de cette manche n’est pas du tout correct mais va m’apporter de l’expérience. Maintenant je le sais, il faut vraiment que je prenne un bon départ et que j’aille vite vite afin de ne pas laisser ces pilotes garder le contact! Je modifie encore légèrement mes réglages pour perfectionner la moto…

 

Dimanche après-midi, revanche!!! Trois pilotes qualifiés devant moi se voient relégués en fond de grille car ils ont du changer leurs pneus trop vite dégradés… Je m’élance donc de la 10ème place, 3ème ligne! Je prends un bon départ et me retrouve « hors de danger » au premier virage. Je me fais doubler par deux pilotes au premier tour et je suis 12ème à la fin du 1er tour. Je me fais ensuite doubler par deux des trois pilotes ayant changé de pneus, le troisième ayant chuté au premier virage… Je suis alors 14ème en bagarre avec le 78. Ce dernier me double au troisième tour. Il me donne le rythme et je le redouble au tour suivant! Je ne dois pas commettre la même erreur que lors de la première manche… Je lui fais alors signe de me suivre plutôt que de me doubler pour distancer le groupe qui n’était pas très loin derrière nous… En faisant ça, l’objectif est bien sur de semer mon prédécesseur… Car dans ma tête, il reste qu’un seul pilote, ayant changé de pneus, qui ne m’a pas doublé et je veux me mettre à l’abri pour conserver le point de la 15ème place!! Et c’est ce que je fais, je roule en 2’00'661 et rattrape même un groupe de trois pilotes devant moi, les réglages sont top!! Je vais finir à deux secondes de ce groupe et donc en 14ème position!!!

 

C’est mon premier point du championnat mais aussi de ma grande carrière ^^ ! C’est la fête, c’est un moment grand en émotions pour moi, mon premier point sur un circuit qui a une immense histoire, c’est presque glorieux! Un grand merci à Erice Delcamp pour son aide précieuse qui m'a permis de grandement progresser ce weekend!!!

 

Jérôme Hazart.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×